6 bouteilles des box de Novembre et Décembre 2021 Agrandir l'image

Un regroupement qui fait plaisir, pour une jolie box de 6 bouteilles envoyée pour Noël. 

-

6 bouteilles des box de Novembre et Décembre 2021

La cuvée Geiss de Muller Koeberle, dont la plupart d’entre vous ont pu apprécié le Chardonnay. J’hésitais le mois d’Octobre car je n’avais jamais mis de Pinot Noir d’Alsace. Mais l’ « Ovni » se prêtait mieux à la saison, était une bouteille plus « confidentielle », et mon coup de coeur du Domaine. Ce Pinot Noir est un Pinot Noir velouté en bouche, sur un sol de granit avec un côté fruité et poivré.
L’étiquette a été fait par un tatoueur strasbourgeois et représente une chèvre (Geiss en alsacien). Quand le Domaine était encore en conventionnel, en chimie, dans les années 90, cette parcelle était tellement en pente qu’elle ne pouvait être désherbée mécaniquement. Ils faisaient passer des animaux pour le faire de façon plus naturelle, d’où le nom de la cuvée.
Température de service autour de 13°, ce Pinot Noir mériterai d’être ouvert en avance voir carafé, non pas pour adoucir des tanins, mais pour gagner en longueur et en complexité.

-

Une bière de Montpellier, la Halte. Et oui, pour ce cadeau du mois de Décembre, je voulais rester dans le monde de la fermentation spontanée, mais pour la bière cette fois-ci. A l’image de Cantillon ou encore les Voirons, plus connus et installés depuis longtemps, la brasserie Sacrilège veut faire des bières sans ajout de levures exogènes. Pour celle-ci, ils gardent un foudre en constante fermentation et font du coup une sorte de « soléra » : ils tirent une partie du jus et remette du malt dans ce foudre. Un côté acidulé du coup propre à ce type de bière, qui plait en général d’avantage aux amateurs de vins naturels qu’aux amateurs de bières houblonnés.
Pour la petite info, ils font également des bières sur moûts de raisins, Carignan, Syrah et élevés dans des barriques de Peyre-Rosé notamment. Malheureusement, si j’ai déjà goûté des bières EXTRAORDINAIRES de chez eux, celles dans cet esprit « vin » avaient toutes une forte souris, ce qui n’est pas ce que je recherche ;)

-

Le Crémant « Chardonnay » du Domaine Lissner. Dernier gros coup de coeur, et je voulais vous proposer une bulle. Il s’agit de Chardonnay vendangés en 2017 et 2018, élevés dans un même foudre en vin tranquille. Le pétillant est due à l’ajout de la vendange 2019 : les sucres du nouveau raisin évitant l’ajout de sucres exogène. Non-dosé donc, avec de la tension, des notes d’évolutions (24 mois sur lattes), c’est superbe !
Il n’y aura malheureusement plus (ou quasiment, j’en ai 3 encore) de bouteilles à commander. J’ai fais du forcing avec Théo pour m’assurer de pouvoir vous le proposer à tous !
La première partie avec Bruno Schloegel du Domaine Lissner : https://youtu.be/Ut3DINbHLvE Si je ne devais retenir qu’une seule rencontre éblouissante dans le monde du vin, ce serait celle-ci. Je conseille à tous ceux qui passent en Alsace de partir à la rencontre de Bruno et Théo. Une démarche naturelle (viticulture sauvage sur la base de la « révolution d’un brin de paille) totalement pragmatique. Des discussions très variées et intéressantes.

-

Cuvée « Spaciale » de Romain Zordan en appellation Fleurie.
Ses plus beaux raisins, qui vont macérés tranquillement dans une cuve sphérique, un oeuf béton, placé en chambre froide pour une fermentation lente, précise. Un élevage en demi-muids pour apporter de la mâche et de la rondeur à ce beau jus. Un superbe équilibre, une précision sans ajout de sulfites. L’occasion de retravailler avec l’un des premiers vignerons rencontré sur la chaîne : https://www.youtube.com/watch?v=85fcgP0ucwg

-

On retourne dans le Beaujolais avec les jus de Florence du Domaine Crêt de BineLa cuvée d’Antonin, c’est 100% Gamay également, égrappé à 30% pour trouver une nouvelle fois cet équilibre. Macération semi-carbonique, beaucoup de fruits, c’est éclatant et c’est ce qu’on veut quand on ouvre un beaujolais. Un travail en biodynamie, à retrouver lors d’une vidéo que j’avais faite sur son beaujolais nouveau sur un millésime avec plus de rendements : https://www.youtube.com/watch?v=QIT-cbBefJ4

-

 Et pour terminer ce joli coffret on reste sur un Chardonnay, de chez Antoine Lienhardt en Bourgogne. Un Domaine que j’avais trouvé d’une très grande précision sur tous ces vins : ce Chardonnay ne déroge pas à la règle. Un élevage marqué en demi-muids, qui trouve quand même son équilibre sur une finale d’une grande longueur. Vous pourrez aisément faire vieillir cette bouteille qui a eu sa mise encore récemment. D’autant plus qu’il ne sera pas possible d’en recommander, il s’agissait une nouvelle fois de toutes les bouteilles que je pouvais prendre au Domaine mais je suis très content de les partager avec vous.
La vidéo avec Antoine : https://www.youtube.com/watch?v=WqgO9kG5wKM

Nous vous conseillons de laisser reposer ce vin quelques jours après réception avant de l'ouvrir. 

Un carafage ou un peu d'ouverture fait généralement du bien aux vins naturels, et permet de s'affranchir d'un éventuel côté perlant ou réduction. 

-

Pour les abonnés à la box mensuelle JusdelaVigne, vous bénéficiez d'une réduction de 10% sur le prix des bouteilles et vous pouvez vous faire livrer des bouteilles supplémentaires en même temps que vos box pour un tarif unique de 3 euros (jusqu'à 10 bouteilles supplémentaires). 

-

PRIX LIVRAISON (TTC)

Il s'agit des coûts réels, je ne me prends aucune marge sur la livraison. Celle-ci inclus le carton très solide (un colis cassé en 3 ans d'activité, remplacé aussitôt) et la livraison à domicile par UPS en 48H ouvrés.

1 bouteille : 10,80 euros (10,8 par bt)

2 bouteilles : 13,20 euros (6,6 par bt)

3 bouteilles : 15 euros (5 par bt)

4 à 6 bouteilles : 17,40 euros (2,9 par bt)

6 à 12 bouteilles : 23,40 euros (1,95 par bt)

12 à 18 bouteilles : 33 euros (1,83 par bt)

18 à 24 bouteilles : 40,80 euros (1,7 par bt)

Plus : me contacter